Stress au travail : bon stress, mauvais stress

Les risques psychosociaux sont de plus en plus présents en France et plus largement en Europe. Parmi eux, le stress est le plus répandu. Il touche sans distinction tous les secteurs d’activité et tous les acteurs de l’entreprise, quel que soit leur niveau de responsabilité.

• Stress : de quoi parle-t-on ?

Le stress n’est pas une maladie. Il représente un processus normal d’adaptation de l’individu aux menaces et contraintes de notre environnement. C’est une réponse physiologique de l’organisme.

Au travail, il peut être bénéfique et stimuler la productivité car il permet la mise en action. L’individu perçoit l’objectif fixé comme difficile mais pas hors de portée. On parle de « bon stress ». En revanche, une exposition prolongée ou répétée à un niveau de stress élevé peut devenir néfaste et occasionner des conséquences négatives sur la performance de l’individu et sur sa santé physique et psychologique. On parle alors de « mauvais stress ». La limite entre bon stress et mauvais stress est très difficile à déterminer et est malheureusement souvent dépassée.

• Quels sont ls facteurs du stress professionnel ?

Les individus ne sont pas tous égaux face aux facteurs de stress, chacun réagit à sa façon aux stresseurs potentiels de son environnement. Cependant, 4 grandes catégories de stresseurs ont pu être identifiées dans l’environnement professionnel : la charge de travail, les changements récurrents, les frustrations et les relations.

• Comment le repérer ?

Vous pouvez repérer les premiers signes du mauvais stress. Il existe des signes physiques : tensions musculaires, insomnies, fatigue, manque d’appétit… Mais aussi émotionnels : anxiété, irritabilité, agitation ou encore mélancolie.

• Quelles sont les conséquences ?

Bien qu’une absence totale de stress ne soit pas possible ni souhaitée, les conséquences d’une exposition à un niveau de stress élevé et répété peuvent être très négatives sur le long terme pour l’organisation et pour l’individu. On observe ainsi une augmentation de l’absentéisme, une plus grande rotation du personnel, une baisse de la productivité et la qualité, un manque d’enthousiasme de la part des employés ainsi qu’une perte d’innovation. La santé physique et psychologique de l’individu sont également impactées : maladies cardiovasculaires, dépression, addictions… La complication la plus observée est le burn-out ou épuisement professionnel.

• Que faire pour sortir du "mauvais stress" ?

Il est important d’échanger et de partager son ressenti avec son entourage, tant professionnel que personnel.

De plus, vous rapprocher d’un professionnel peut vous aider à mieux appréhender votre situation et mettre en place, le cas échéant, un suivi adapté.

Avant d’en arriver à ce stade, pourquoi ne pas prendre le temps de réfléchir à son positionnement professionnel via la réalisation d’un bilan de compétences chez ADHOC à Lille suivi par des consultants formés aux risques liés au travail ?

En questionnement sur vos projets professionnels futurs ? Un bilan de compétences peut vous aider ! N’hésitez pas à consulter notre site disponible en premier commentaire et à nous contacter au 03 20 90 50 57 pour obtenir plus d’informations.

#StressAuTravail#BonStressMauvaisStress#RisquesPsychosociaux#SantéMentale #BienÊtreAuTravail#Productivité#BurnOut#GestionDuStress#SantéAuTravail#QualitéDeVieAuTravail#PréventionStress#EquilibreVieProViePerso

Presse citron - Stress professionnel
Collaborateur sous pression